Localisation Résidence Maurice Thorez, Bègles (33)
Maître d’ouvrage Vilogia
Architectes Studio BELLECOUR architectes+Greenwich
Bureau d’études Cadetel Ingénierie, CS2, Borteq
Entreprise mandataire Eiffage Construction
Programme Conception-réalisation pour la réhabilitation d’un ensemble immobilier de 10 bâtiments, 510 logements, locaux d’activités, résidence Maurice Thorez
Surface 30.293 m² SdP
Coût des travaux 16,5 M€ HT
Concours 2019 – chantier en cours

Le projet de Réhabilitation de l’îlot Maurice Thorez s’inscrit dans une dynamique de renouveau à plusieurs échelles. L’opportunité de métamorphose des façades nous a amené naturellement à en reconsidérer leur lecture, pour permettre une réécriture totale du quartier sur trois axes majeurs : urbain, paysager, identité architecturale

Située sur l’arc Sud du développement urbain de la Métropole Bordelaise, la commune de Bègles se trouve actuellement au cœur des réflexions urbaines et paysagères du Schéma de Cohérence Territoriale.

Une volonté marquée de réinvestir les territoires urbains déjà existants, trop longtemps délaissés au profit de l’aménagement de nouveaux quartiers et celle de reconstruire la ville sur la ville en privilégiant les qualités des « existants ».

Entre la rocade au sud, les Boulevards au nord, traversée et bordée par les trois axes principaux nord sud que sont : la route de Toulouse, la rue Ferdinand Buisson, et la ligne C du Tramway, La Cité Maurice Thorez se retrouve aujourd’hui au centre d’une requalification urbaine de l’ensemble,  « Bègles Est » alliant les qualités suivantes : mobilité douce, valorisation du bâti, mieux vivre ensemble, ville apaisée tout en se positionnant comme amorce du renouveau du quartier.

L’analyse du plan masse existant fait clairement apparaitre un « cardo » axe nord-sud à travers l’avenue Ferdinand Buisson, réelle colonne vertébrale du quartier, un « decumanus » axe est-ouest composé par l’artère piétonne.

Aux croisements de ces deux axes majeurs s’érige l’une des tours de Thorez, la tour « F » réel « Totem urbain », servant de signal et de repère, véritable point central des futurs intentions urbaines.

C’est à partir de ces composantes urbaines fortes et existantes du site que nous avons imaginé la création d’une place Centrale qui permettrait à terme d’être un élément de « cohésion sociale » fort du Quartier. Véritable « Agora », lieu de croisements et d’échanges elle permettra l’articulation entre la Cité Maurice Thorez et son quartier.

Le projet de réhabilitation offre tout naturellement une opportunité à l’îlot Thorez de s’ouvrir sur cette place ayant une forte identité commerciale  grâce à l’aménagement de locaux d’activités en pied d’immeuble.